L’histoire de la commune

Le village de Saint clément a connu un vrai passé industriel et artisanal.

Au début du XIX siècle, on pouvait compter 906 habitants et de nombreux artisans qui animaient le village :
3 bouchers-charcutiers, 3 boulangeries, 3 cafés, 3 cordonniers, 5 épiceries, 2 maçons, 1 mécanicien, 3 menuisiers, 1 meunier, 1 sage-femme, 1 tabac, 2 tailleurs, 1 tonnelier.
20110621085551192-0001
Il y avait également 3 usines de tissage, une carrière de pierre bleue et une mine de sulfate de baryte. Cette mine a été en fonctionnement jusqu’à la 2nd guerre. D’après certaines sources, 2000 T tonnes par an de baryte et d’eau oxygénée en étaient retirés.
20110621093051251-0001

Peu après l’arrivée de l’électricité, dans les années 20, un certain nombre de villageois deviennent « auto-entrepreneurs » ou plus exactement des tisseurs à domicile : beaucoup s’équipèrent d’un ou plusieurs métiers à tisser (dans sa cave, son garage ou même sa cuisine). Après-guerre, on pouvait compter près de 300 métiers à tisser sur notre commune. On tissait particulièrement du voilage commandé par des sociétés de Tarare. Ce tissage était exporté en Indochine, Algérie, Maroc….
Les derniers tisseurs à domicile ont disparus à la fin des années 1970.
tissage-2
La dernière usine de tissage ferma ses portes en 2004.

Aujourd’hui, le village compte 704 habitants. Il est animé quotidiennement par l’école avec plus de 100 enfants, une poste, un café-épicerie, un restaurant renommé, une entreprise de pâtisserie industrielle… et de nombreux artisans de tout corps de métier.
Parallèlement, de nombreuses associations proposent des activités variées.

le-saint-clement

découvrez notre patrimoine